Jeudi 20 novembre 2014

La BBC et le British Council organisent un débat public en anglais au Musée de l’Armée autour de l’importance et l’héritage de la Première Guerre mondiale
Jeudi, 27 novembre 2014, 18h30 à 21h00 à l’Hôtel National des Invalides de Paris

L’historienne et présentatrice Amanda Vickery modère un panel qui inclut les historiens André Loez, de Sciences Po Paris,  Emmanuelle Cronier, de l’Université de Picardie et Professeur de littérature Laurence Campa de l’Université de Paris-XII-Val-de-Marne. Le réalisateur, Christian Carion, les rejoint pour discuter de la Trêve de Noël : le sujet de son film nommé aux Oscars Joyeux Noël. Il a écrit pour l’occasion un essai sur le courage, essai spécialement développé pour commémorer le centenaire du cessez-le-feu spontané sur le Front de l’Ouest à Noël 1914.  léon a déclaré : « La première qualité du soldat est la constance à supporter la fatigue, la valeur n'est que la seconde. » La vie dans les tranchéedant la guerre, au milieu des rats, de la boue, des obus, du fil barbelé et face à un nombre de morts et de victimes sans précédent aucun, a demandé aux soldats de faire preuve de ces deux qualités.

Napoléon a déclaré : « La première qualité du soldat est la constance à supporter la fatigue, la valeur n'est que la seconde. » La vie dans les tranchées pendant la guerre, au milieu des rats, de la boue, des obus, du fil barbelé et face à un nombre de morts et de victimes sans précédent aucun, a demandé aux soldats de faire preuve de ces deux qualités.

Mais quel impact la guerre a-t-elle eu sur la notion ancienne d’héroïsme ? Au milieu de la misère, de la mort et du chagrin, comment les concepts de devoir, sacrifice et honneur ont-ils évolué, qe ce soit pour les hommes et pour les femmes ? Au Musée de l’Armée abritant la tombe de Napoléon, à l’occasion du Centenaire, nous explorons la notion d’héroïsme pendant la Première Guerre mondiale. Alors que de plus en plus de femmes ont remplacé les hommes dans les usines, la guerre a-t-elle encouragé une redéfinition de l’identité masculine et féminin.

PaulDocherty, Directeur du British Council en France, témoigne « le British Council est ravi de collaborer avec la BBC World Service pour explorer l’impact et l’héritage de la Première Guerre mondiale en ce lieu symbolique qu’est le Musée de l’Armée à Paris ». 

Steve Titherington, Senior Commissioning Editor pour BBC World Service, rajoute : « Cette série nous a montré l’importance d’en savoir plus sur des évènements qui se sont passés il y a 100 ans pour mieux appréhender le monde d’aujourd’hui. Débattre et discuter de l’impact de la guerre en France est essentiel pour notre public international ».  

L’émission « La guerre qui a changé le monde : l’ héroisme » sera diffusée à travers le monde sur les ondes de la BBC World Service le samedi 6 décembre à 20h00 et le dimanche 7 décembre à 13h00.

A l’issue du débat, les journalistes présents pour couvrir l’événement seront invités pendant 10 minutes à poser leurs questions aux membres du panel et au présentateur, ils bénéficieront ainsi d’un accès exclusif.

La série a été lancée en Bosnie en juin dernier et se terminera en Jordanie en juin 2015. L’événement à Paris sera le septième épisode d’une série de débats intitulée The War that Changed the World (La guerre qui a changé le monde). Les débats se sont déroulés ou se dérouleront au Royaume-Uni, en Turquie, en Inde, en Tanzanie et aux Etats-Unis. 

Le public est invité à participer au débat en s’inscrivant sur : https://www.eventsforce.net/britishcouncil/38/homeL’événement est gratuit et ouvert à tous.

 

Notes aux lecteurs

A l’issue du débat, les journalistes présents pour couvrir l’événement seront invités pendant 10 minutes à poser leurs questions aux membres du panel et au présentateur, ils bénéficieront ainsi d’un accès exclusif.

BBC World Service est un diffuseur multimédia international, proposant une large variété de services, à 191 millions de personnes dans le monde. BBC World Service diffuse ses émissions en plusieurs langues grâce à un large réseau de partenaires digitaux (sites Internet d’information, opérateurs de téléphonie mobile, applications disponibles sur smartphones, chaînes télé). Plus d’informations sur le site bbc.com/worldservice.

Contact Presse:

Lizzy Maddison - programmes@britishcouncil.fr

Information sur le British Council

Le British Council est l’organisation internationale du Royaume-Uni pour les relations culturelles et les opportunités éducatives. Nous nous attachons à offrir des opportunités internationales aux habitants du Royaume-Uni et d’autres pays, et à créer entre eux des liens de confiance.

Nous sommes présents dans plus de 100 pays et comptons plus de 7000 salariés – dont 2000 professeurs – qui travaillent chaque année avec des milliers de professionnels, de décideurs et des millions de jeunes par le biais de l’enseignement de l’anglais, et de programmes dans les arts, l’éducation et la société civile.

Le British Council est déclaré au Royaume-Uni comme une organisation à but non lucratif (charity), régie par une Charte royale. Nous recevons une subvention de l’état qui contribue à 25% de nos revenus, qui s’élevaient l’année dernière à 781 millions de livres sterling. Le reste de nos revenus provient de services payants à travers le monde, de contrats pour des projets de développement ou d’éducation et de partenariats avec des organismes publics ou privés. 

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur www.britishcouncil.fr. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter (http://twitter.com/britishcouncil) et consulter notre blog : http://blog.britishcouncil.org