Mercredi 19 septembre 2012

Une étude pour promouvoir l’enseignement et la pratique des langues en Europe.

Les résultats de l’enquête Language Rich Europe pour la France sont publiés le 25 septembre 2012. Ce projet analyse les politiques et les pratiques du plurilinguisme dans 24 pays et régions en Europe, au regard des recommandations de la Commission européenne et du Conseil de l’Europe. L’étude concerne les langues régionales, étrangères, issues de l’immigration et nationales, dans des domaines variés : éducation (politiques), services publics, médias et monde du travail (pratiques).

Language Rich Europe est piloté par le British Council avec le soutien de la Commission européenne. La recherche a été menée par le Babylon Centre for Studies of the Multicultural Societies de l’université de Tilburg aux Pays-Bas, en association avec un consortium d’experts et de partenaires européens. Le partenaire français du projet est l’Observatoire européen du plurilinguisme.

Les résultats seront présentés lors de la conférence-débat ‘Le multilinguisme est-il une richesse pour la société ou mène-t-il à une cacophonie ?’ le 25 septembre au British Council. www.britishcouncil.fr

L’enquête dresse l’état des lieux de la diversité linguistique en Europe et en France, en s’interrogeant sur les questions telles que :

  • Le manque d’enseignants de langue
  • L’apprentissage des langues à tous les stades de la vie
  • L’offre linguistique à l’école
  • L’intégration des langues à l’enseignement d’autres matières
  • La politique linguistique des villes
  • La stratégie linguistique des entreprises

Pour la France, l’étude fait apparaître :

  • Des résultats globalement très positifs pour les politiques éducatives, mais un décalage dans les pratiques et une offre de langues qui ne reflète pas complètement la présence des langues dans la société
  • Des pratiques faiblement plurilingues dans les services et espaces publics (à Paris, Marseille, Corte, villes retenues pour l’enquête)Concernant les médias (libres d’accès et hors médias étrangers), une présence des langues de l’immigration aussi, voire plus, importantes que les langues régionales à la radio, et une diversité linguistique moindre à la télévision
  • La majorité des entreprises n’ont pas de stratégie linguistique explicite bien que l’accent soit mis fréquemment sur les compétences linguistiques lors du recrutement. On trouve autant d’entreprises n’utilisant pas l’anglais que d’entreprises ayant largement recours à l’anglais.

Contact British Council : Sally Goodman 06 32 54 39 80

Contact Observatoire Européen du Plurilinguisme : contact@observatoireplurilinguisme.eu

Twitter tag: #languagerich

Notes aux journalistes :

A propos de Language Rich Europe

  • Language Rich Europe un est projet co-financé par la Commission européenne qui favorise le dialogue et l’échange sur les politiques et les bonnes pratiques dans le domaine de l’apprentissage et de l’enseignement des langues en Europe, et encourage les européens à apprendre les langues tout au long de leur vie. L’étude concerne l’éducation, les services publics, les médias et le monde du travail.
  • L’analyse couvre 15 pays membres de l’UE : l’Autriche, la Bulgarie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, la Lituanie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Bosnie-Herzégovine, la Suisse et l’Ukraine. En Espagne, la recherche a été également menée pour la Catalogne et le Pays Basque. Au Royaume-Uni, la recherche a été effectuée séparément pour l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord. Au Pays-Bas, la recherche a été également menée pour la Frise.
  • Concernant la formation professionnelle et l’enseignement supérieur, l’enquête s’est portée sur 69 établissements de formation professionnelle et 65 universités
  • Dans le domaine des services et espaces publics, l’enquête a été menée dans 63 villes
  • 484 entreprises ont été approchées, dans 4 secteurs différents : la banque, l’hôtellerie, la distribution et la construction.

Information sur le British Council

  • Le British Council est une organisation internationale britannique, présente dans plus de 100 pays et territoires, qui œuvre dans le domaine de l’éducation et des relations culturelles. Nos principaux domaines d’intervention sont les arts, la langue anglaise, l’éducation et la société.
  • Nous sommes une organisation non politique, indépendante du gouvernement.

www.britishcouncil.fr