De Nayr Ibrahim, British Council

07 février 2017 - 13:59

Atelier théâtre en anglais au British Council
Cette pratique de l’oral accentuée dans un environnement sécurisé, stimulant et favorisant l’autonomie et l’auto réflexion, aide l’élève à développer sa confiance en soi.  ©

S. Lenormand.

Nous venons d'intégrer un volet théâtre dans nos stages pour les secondaires afin de leur permettre de prendre confiance en eux à l'oral. Nayr Ibrahim évoque les bienfaits de cette approche pour l'acquisition de l'anglais.

Nos stages d'anglais sont une excellente opportunité pour plonger les adolescents dans un bain de sonorité anglaise à travers la littérature. Basé sur des supports grammaticaux et littéraires, l’objectif principal de ces cours est de préparer un spectacle pour la fin du stage, pendant lequel on privilégie la compréhension et l’expression orale. La lecture d’un roman ou d’une pièce simplifiée soutient le développement du vocabulaire, l’acquisition d’expressions idiomatiques et la maitrise de la structure de la phrase, ainsi qu'une compréhension en profondeur du texte choisi. Les élèves utilisent ensuite leurs connaissances linguistiques pour écrire leur adaptation de l’histoire et préparer leur spectacle.

Cette approche a pour ambition de leur donner le goût de lire en langue étrangère et de leur fournir des repères culturels et artistiques en mettant l’accent sur une pédagogie actionnelle. La pratique de l’oral est inscrite au cœur de ce nouvel enseignement.

S’exprimer en anglais

Etre capable de communiquer dans des langues étrangères favorise l’ouverture vers d'autres cultures, facilite la mobilité internationale pour les études et le travail, et stimule la neuroplasticité du cerveau. Par conséquence, la pratique de l'oral est essentielle dans l'apprentissage de l’anglais en classe, parce que l'enfant doit se sentir à l’aise pour s’exprimer. 

Cependant, parler une langue étrangère est aussi une des compétences les plus difficiles à maitriser parce que l'enfant se sent exposé.  En plus, on ne peut apprendre à parler anglais sans un engagement et une implication personnelle. Il faut donc que l'enseignant crée des activités interactives, réelles et stimulantes pour faciliter la prise de parole, telles que des entretiens, des questionnaires, les jeux et des projets de travail, ceci en travaillant avec toute la classe, en groupe ou en binôme. La pratique de l’expression orale est aussi facilitée par des techniques comme les vidéos, les jeux de rôle et le théâtre. Donner aux élèves un objectif réel (le spectacle) et des moyens pour le réaliser (un enseignement de qualité) demande un investissement personnel et accroît cette motivation d’apprendre et de progresser en anglais.

Développer la confiance en soi 

Cette pratique de l’oral accentuée dans un environnement sécurisé, stimulant et favorisant l’autonomie et l’auto réflexion, aide l’élève à développer sa confiance en soi. Même en faisant des erreurs, les élèves apprennent à analyser leur propre utilisation de l’anglais avec des conseils experts des professeurs. On encourage l’expression des opinions, la communication fluide, le débat, toute en guidant la classe vers une bonne prise de parole. C’est un des aspects commenté largement par nos élèves : "J’ai adoré cette semaine parce que j’ai perdu la peur de parler en anglais." 

La prononciation 

Un des aspects fondamentaux de cette approche axé sur l’oral, et ancré dans la lecture,  est un travail approfondi de la prononciation, au niveau de l’accentuation du mot, la mélodie de la phrase et l’intonation d’énoncé. Donner les moyens de s’exprimer dans un sketch oblige les élèves à prendre en compte une caractéristique essentielle de l’anglais : le rôle fondamental de la prononciation pour se faire comprendre et pour communiquer un message précis.

L'ensemble des enseignements, dans une semaine en immersion, accorde toute sa place à l’oral en encourageant les modalités innovantes de travail, un investissement personnel de l’élève, et un sentiment d’accomplissement.

Biographie de l'auteur

Nayr Ibrahim

Nayr Ibrahim

British Council

Nayr est Directrice de l’enseignement des enfants et adolescents et de la section bilingue au British Council. Elle a aussi travaillé au Portugal, en Egypte et à Hong Kong. Son intérêt pour le bilinguisme s’est éveillé grâce à son travail avec les élèves bilingues. Elle a écrit plusieurs articles et blog sur le bilinguisme. Elle est doctorante en bilinguisme à l'Université de Reading.