De Julia Handelman-Smith

25 février 2015 - 10:48

Photo de la conférence de presse à l'occasion du lancement du "Tandem Paris-London 2015 avec Anne Hidalgo et Boris Johnson
Conférence de presse à l'occasion du lancement du Tandem Paris-London 2015 avec Anne Hidalgo et Boris Johnson (Mairie de Paris) ©

Jean-Baptiste Gurliat

Tout au long du printemps, Paris et Londres vont accueillir une série d’évènements croisés pour mettre en valeur la richesse culturelle des deux capitales. Tandem est une saison culturelle initiée par le Maire de Paris et l’Institut Français, qui se déroule chaque année en partenariat avec une autre ville du monde. Dakar et Buenos Aires ont ainsi participé aux éditions précédentes, renforçant les liens culturels bien au-delà de l’année Tandem. 

Mais pourquoi tendre la main vers l’autre côté de la Manche pour un partenariat culturel ?
« Londres est la banlieue de Paris, et Paris la banlieue de Londres », s’est amusée Anne Hidalgo aux côtés de Boris Johnson lors de la conférence de presse en février pour le lancement de la saison. Depuis le lancement de l’Eurostar il y a 20 ans, une génération de Parisiens et de Londoniens ont fait facilement la navette entre les deux villes, et beaucoup rentrent chez eux le vendredi soir après une semaine de travail de l’autre côté de la Manche.

Cependant notre expérience dans les relations culturelles en France montre que le besoin d’échanges et de dialogue culturels en Europe n’a jamais été aussi grand. L’Europe est un tremplin pour la carrière internationale d’un jeune artiste de France ou du Royaume-Uni. Nous avons une longue tradition de soutien à ces artistes, et nos archives gardent en mémoire des moments précieux comme les premiers concerts de Benjamin Britten dans des appartements du British Council, ou les premières expositions de Lucien Freud à l’étranger.

Alors que nous profitons de trains toujours plus rapides, et de moyens de communication encore plus rapides, l’écart entre nos paysages culturels, avec des systèmes d’administration, de gestion et de financement très différents est bien plus grand que l’étroite Manche qui nous sépare. L’un des objectifs principaux de notre travail et de continuer à soutenir des jeunes artistes pour leurs premiers pas sur la scène internationale. Pour Tandem, aux côtés d’artistes de renom comme David Bowie ou Juliette Binoche, la programmation de talents émergents sera l’un des piliers de la saison.

Bien entendu, entre le grand enthousiasme suscité par la concrétisation de ce partenariat en décembre 2014, et le lancement de la saison en février, s’est dressée l’ombre des attentats de Paris et leurs répercussions mondiales. Les discussions entre les partenaires étaient intenses – devait-on continuer de célébrer les relations culturelles franco-britanniques, ou bien s’orienter vers quelque chose de moins festif ? Encouragés par la réaction des Français face aux attentats, nous sommes d’accord qu’il était important de mettre en valeur la diversité et la richesse de notre héritage commun, maintenant plus que jamais.

La culture met en valeur tout ce que nos villes ont de meilleur, notre ouverture d’esprit envers la diversité des points de vue et des cultures, et démontre notre capacité de résilience. Et lorsque Boris Johnson s’est tenu aux côtés d’Anne Hidalgo pour soutenir la ville de Paris lors de sa première visite depuis les attentats, c’est vers la culture qu’il s’est tourné.

Bio de l'auteur

Julia Handelman-Smith

Julia Handelman-Smith

Julia assume la fonction de Directrice des Programmes et Partenariats au British Council France depuis 2011. L’équipe menée par elle est chargée de développer les relations culturelles en établissant des partenariats autour des thématiques de l’éducation, des arts, de la société et de la langue anglaise. Julia travaille au British Council depuis 2003 et a eu l’occasion de travailler dans nos centres en Irlande du Nord, en Israël et dans nos bureaux de l'Union européenne à Bruxelles.