Date
Jeudi 21 juin 2018 à Dimanche 14 octobre 2018
Lieu
Petit Palais, Paris

Regardez l'interview de Maria Balshaw, directrice de la Tate, et de Christophe Leribault, directeur du Petit Palais.

La guerre franco-allemande de 1870, la chute du Second Empire, puis la Commune de Paris poussèrent de nombreux artistes installés en France à se réfugier au Royaume-Uni.Londres représente un refuge sûr pour les artistes quittant Paris, mais le choix de leur destination est aussi guidé par l’idée que le marché de l’art y est plus porteur. 

Le parcours animé par des témoignages sonores, permet au visiteur de faire le voyage de Paris à Londres en revivant l’expérience de ces artistes en exil. Certains sont déjà célèbres (Carpeaux, Tissot, Daubigny), d’autres vont s’y révéler en enseignant leur art (Legros, Dalou), tandis que les futurs impressionnistes (Pissarro, Monet, Sisley) peinent à convaincre le public anglais.

Co-organisée avec la Tate Britain de Londres, l’exposition réunit plus d’une centaine de chefs-d’oeuvre nés au bord de la Tamise, dans l’atmosphère brumeuse et industrielle du Londres Victorien. L’histoire s’achève en 1904 avec Derain qui vient peindre un Londres aux couleurs du fauvisme.

Informations pratiques

Du 21 juin au 14 octobre 2018
Petit Palais - Musée des Beaux Arts de la Ville de Paris.
Avenue Winston-Churchill
75008 Paris

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Plein tarif : 13€
Tarif réduit : 11€

Images : 
James Tissot, Bal sur le pont, vers 1874, huile sur toile. Tate, Londres, don de The Trustees of the Chankey Bequest, 1937. © Tate 2017. Photo : David Lambert. 
James Tissot, La Galerie du «HMS Calcutta» (Portsmouth), vers 1876, Huile sur toile, Tate, Londres, don de Samuel Courtaud en 1936. © Tate 2017. Photo : Lucy Dawkins et Samuel Cole.
André Derain, Le Bassin de Londres, 1906, huile sur toile, Tate, Londres, don de The Trustees of the hantrey Bequest, 1951. © ADAGP Paris et DACS London.

 

Arts visuels