Date
Jeudi 20 octobre 2022 -
17:00 à 18:30
Lieu
Cet événement est en ligne

Ce webinaire est une collaboration entre le British Council France et l'Institut de l'Université de Londres à Paris (ULIP).

L'éducation transnationale (TNE) est devenu un concept et une réalité majeurs au sein du système éducatif international.

Très répandue au Royaume-Uni qui en a fait un étendard de sa politique de l’enseignement supérieur à l’international (principalement en Asie), l’éducation transnationale est en train de gagner du terrain en Europe, notamment en Grèce, Espagne, Allemagne et récemment en France. Universities UK en donne la définition suivante: il s’agit d’un système visant à "la délivrance de diplômes dans un pays autre que celui où est basé le prestataire qui les délivre. Il peut s'agir, entre autres, de campus off-shore, d'enseignement à distance, de programmes de doubles diplômes ou doctorats conjoints ou encore de facultés délocalisées”.

La visée de l’éducation transnationale est de permettre aux étudiants d'un pays de bénéficier d'une expérience interculturelle à un coût d'études moindre tout en leur assurant de meilleures perspectives d'emploi sans quitter leur pays d’origine. A titre d’exemple, l'enseignement transnational britannique s'est développé au point qu'il y a aujourd’hui autant d'étudiants qui étudient par ce biais que d'étudiants étrangers au Royaume-Uni.

Ce séminaire a pour but de contribuer à une meilleure compréhension du paysage de l’éducation transnationale britannique en France. Parmi les questions abordées :

  • En plus d’être une voie de recrutement d’étudiants, quelle est la valeur ajoutée de l’éducation transnationale britannique en termes de circulation et de transfert des connaissances ? Quels sont les éléments distinctifs de ces programmes par rapport à une offre internationale d’ores et déjà proposée par des opérateurs de l'enseignement supérieur français ?
  • Quelles sont les stratégies institutionnelles et économiques qui sous-tendent le développement de l’éducation transnationale britannique en France ?
  • Comment mesurer l'impact de l'enseignement transnational britannique en France ? Les retombées économiques sont-elles un indicateur viable de son succès ou doit-on mieux considérer les impacts sociétaux et culturels inhérents à ce type d’études ?
  • Quels sont les obstacles réglementaires et les lignes directrices pour l’assurance qualité auxquels sont confrontés les établissements proposant des programmes TNE et comment les surmonter ?
  • Dans quelle mesure pouvons-nous considérer que l’Initiative Universités Européennes est un levier novateur favorisant une approche renouvelée de l'enseignement transnational britannique ?

Détails

Chair:

  • Prof. Colin Grant, Vice Principal International at Queen Mary University of London

Introduction :

  • Anne Duncan, directrice nationale du British Council France.

Table ronde : Quel est l'avenir de l'enseignement supérieur transnational franco-britannique ? Coup de projecteurs sur les programmes conjoints et les campus internationaux.

  • Dr Tim Gore OBE, Directeur Général de l'Institut de l'Université de Londres à Paris ;
  • Prof. Jeremy Carrette, doyen pour l'Europe et professeur de philosophie, religion et culture à l'Université de Kent ;
  • Prof. Seán Hand, Deputy Pro-Vice-Chancellor at the University of Warwick.

Études de cas : L’initiative “Universités européennes”: un levier d’action pour une approche renouvelée de l'éducation transnationale franco-britannique ?

  • Minh-hà Pham, Conseiller pour la Science et la Technologie, Ambassade de France au Royaume-Uni ;
  • Aurélien Krejbich, Directeur exécutif de CIVICA, Sciences Po Paris ;
  • Luciana Radut-Gaghi, Vice-présidente en charge d'EUTOPIA MORE à l'Université CY Cergy Paris.
Tag icon
Les universités et l'enseignement supérieur