De Laura Owen, British Council

13 juillet 2015 - 14:35

©

Thinkstock collection. (c) Simmi Simons.

Comment organiser un séjour d’études au Royaume-Uni si vous êtes en situation de handicap, ou si vous avez des besoins spécifiques ? Laura vous donne les premiers conseils. 

Partir étudier à l’étranger peut être une expérience assez difficile pour tout étudiant. S’habituer à un nouveau style de vie, apprendre à gérer son budget, peut être une source de stress pendant les premiers mois loin de son pays. Si vous êtes en situation de handicap, ou avez des besoins spécifiques, vous pourriez devoir faire face à des difficultés supplémentaires. Il faut donc vous assurer que vous disposez de toutes les informations nécessaires pour faire de cette période d’études à l’étranger une expérience inoubliable.  

Au Royaume-Uni, selon la loi (Equality Act 2010)  toutes les universités ont l’obligation d’adapter au mieux leurs services afin de ne pénaliser aucun étudiant. Ces lois s’appliquent pour tous les étudiants, internationaux ou du Royaume-Uni. Le Royaume-Uni a des lois très strictes concernant le handicap et les besoins spécifiques. Le soutien aux étudiants est en général très satisfaisant, des équipes sont spécialement mises en place pour pouvoir les aider et les conseiller. Mais il peut néanmoins y avoir toujours quelques difficultés à gérer. 

Organisez-vous à l’avance et demandez du soutien
Les étudiants doivent informer l’établissement le plus rapidement possible. Vous pouvez spécifier vos besoins dès votre candidature. Essayez de visiter le campus avant votre installation. Vous pouvez profiter des journées portes ouvertes, ou sinon un représentant de l’établissement sera toujours disponible  pour vous renseigner. Demandez des informations sur les infrastructures ainsi que l’aide proposée. Les étudiants internationaux ne sont pas éligibles pour la bourse Disabled Students Allowance (DSA) mais renseignez-vous auprès de l’établissement pour connaître l’aide financière disponible (par exemple la prise en charge du coût du matériel pour vos études). Même si vous n’êtes pas éligible pour des aides financières du gouvernement britannique, beaucoup d’universités peuvent proposer un soutien financier. Un Disability Officer est présent dans la plupart des universités, et pourra vous aider dans ces démarches. Il facilitera tous vos contacts, que ce soit avec le département où vous souhaitez étudier, la bibliothèque ou encore les services du logement. 

Six points à considérer au moment de choisir votre établissement : 

  1. De nombreuses universités sont établies dans des bâtiments historiques – comment est organisé l’accès ? L’université pourra-t-elle rendre les bâtiments accessibles pour vous ? 
  2. L’université propose-t-elle du temps supplémentaire pour les examens, du soutien pour l’enseignement ou la prise de note si besoin ? 
  3. Existe-t-il des groupes spécifiques ou du personnel disponible ?
  4. Les résidences universitaires sont-elles adaptées et accessibles ? Parlez de vos besoins avec votre université.  
  5. L’université propose-t-elle une aide financière pour de l’équipement ou du matériel nécessaire pour vos études ?
  6. Précisez clairement à votre université quels sont vos besoins, car certaines situations de handicap peuvent ne pas être facilement décelables.

Regardez cette vidéo de UCAS pour en savoir plus sur le soutien proposé dans les situations de handicap.

Bio de l'auteur

photo de Laura Owen

Laura Owen, British Council

Laura travaille pour le British Council en France. Elle est spécialiste de l'enseignement supérieur au Royaume-Uni. Elle écrit de nombreux blog pour Keep in Touch sur l'enseignement et la musique.

Informations utiles et sites internet