Woman studying in a coffee shop
©

iStock

L’entrée en vigueur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne a provoqué d’importants changements pour les étudiants qui y étudient actuellement ou qui ont l'intention d’y étudier à l’avenir.

Consultez tout d’abord le site StudyUK  où vous trouverez des informations pour les étudiants européens qui se trouvent au Royaume-Uni et pour ceux qui souhaitent s'y rendre (en anglais).

Voici des informations qui peuvent fournir des éléments de réponses à certaines de vos questions :

1. Ai-je besoin d'un visa pour étudier au Royaume-Uni ?

À partir de 2021, les étudiants qui se rendront au Royaume-Uni pour suivre un cursus de troisième cycle dans une université britannique ou participer à un programme d'échange, y compris Erasmus, auront besoin d'un visa. Les séjours d'études de moins de six mois sont dispensés de cette obligation. Votre université sera en mesure de vous fournir des conseils à ce sujet.

Le British Council n'est pas un service consulaire, mais vous trouverez ci-dessous des informations (en anglais) sur :

- Le visa étudiant (Student visa) (en anglais)

Le visa pour les stages en entreprise, séjours Erasmusassistants de langue (Temporary worker visa)  (en anglais)

- Le visa pour travailler au Royaume-Uni après les études (Graduate Route)  (en anglais)

Consultez le site StudyUK pour plus d'informations sur les visas.

2. Comment le Brexit affecte-t-il financièrement les étudiants français qui veulent étudier ou qui étudient au Royaume-Uni ?

Après août 2021, les étudiants de l'UE qui partiront étudier au Royaume-Uni ne pourront plus bénéficier du home fee status (statut de résident). À la place, chaque université fixera ses propres frais d'inscription pour les étudiants de l'UE, généralement les mêmes que pour tous les autres étudiants internationaux. La majorité des programmes se situent dans une fourchette de 13 000 à 16 000 livres sterling par an, mais certains peuvent être plus ou moins chers. Vous devrez vérifier ces informations auprès des universités auxquelles vous postulez. 

Les étudiants de l'UE ne pourront plus bénéficier de prêts étudiants accordés par l'état britannique (student loans) pour couvrir les frais de scolarité. Nous vous recommandons de vérifier quel type de soutien financier chaque université peut offrir aux étudiants internationaux. De nombreuses universités britanniques proposent des frais réduits aux étudiants de l'UE ou maintiennent les frais pour les étudiants européens au même niveau que ceux payés par les étudiants britanniques. StudyUK a recensé des offres proposées par 48 universités britanniques, vous pouvez les retrouver ici et .

Les dernières informations concernant les étudiants de l'UE au Royaume-Uni sont disponibles sur la page dédiée du gouvernement britannique.

3. Et si je suis un citoyen britannique vivant en France ?

Les ressortissants britanniques qui vivent dans un pays de l'UE pourront bénéficier du statut d'étudiant résident (home fees status) et de prêts étudiants de l'état (student loans) s'ils commencent leurs études au Royaume-Uni avant le 1er janvier 2028. 

4. Que deviennent les étudiants Erasmus ?

Les participants dont la candidature a été acceptée pendant le programme Erasmus+ 2014-2020, y compris ceux dont le financement s'étend au-delà de 2020, peuvent continuer à se rendre au Royaume-Uni dans le cadre de ce programme. Cela vaut pour les participants britanniques partant à l'étranger et les participants européens se rendant au Royaume-Uni. Pour obtenir les informations les plus récentes sur Erasmus+, consultez la page UK National Agency.

Le gouvernement britannique a annoncé  que le programme Turing remplacerait la participation du Royaume-Uni à Erasmus+ à partir de 2021 pour les étudiants britanniques. Pour en savoir plus, consultez le site web du programme Turing

 Compléments d'information

Annonces des gouvernements décentralisés du Royaume-Uni concernant les frais de scolarité européens (publication 2020) :

  • annonce du gouvernement anglais sur les frais de scolarité européens et les mesures anti-Covid à partir de la rentrée 2021
  • annonce du gouvernement écossais sur les frais de scolarité européens et les conséquences du Brexit en Ecosse à partir de la rentrée 2021
  • annonce du gouvernement gallois sur les frais de scolarité européens à partir de la rentrée 2021

Dernière mise à jour : juillet 2021