De Laura Owen, British Council

11 janvier 2017 - 11:13

Quel sera l'impact du Brexit sur la mobilité étudiante au Royaume-Uni ? ©

 

Thinkstock. Andrej_K.

Depuis l'annonce des résultats du référendum de juin 2016, de nombreuses questions se posent sur la mobilité des étudiants européens et l’impact éventuel sur l'enseignement supérieur au Royaume-Uni

Avec plus de 13 000 français qui traversent la manche chaque année pour poursuivre leurs études, le Royaume-Uni est la première destination pour les étudiants français à l'étranger. La mobilité des étudiants et des chercheurs est plus importante que jamais et les universités britanniques ont été à l'avant-garde de la campagne pour rester dans l'Union européenne et elles continuent à faire campagne pour la mobilité des étudiants. 

Dans les jours qui ont suivi immédiatement le résultat du référendum, Jo Johnson, ministre d'État aux Universités et aux Sciences, a confirmé que les étudiants actuels, y compris ceux qui commenceraient leur cours en septembre 2016, ne verraient aucun changement immédiat dans leur statut d'immigrant. 

Le secteur de l'enseignement supérieur britannique a également tenu à rassurer les futurs étudiants et a confirmé que les étudiants universitaires actuels de l'UE ; ainsi que ceux qui commencent leur cursus en 2017 ne verront aucun changement ni à leur admissibilité ni à leur statut. 

Actuellement, les étudiants de l'UE bénéficient des mêmes frais que les étudiants britanniques qui sont nettement inférieurs à ceux des étudiants étrangers. De même, les étudiants de l'UE sont en mesure de demander des prêts pour couvrir le coût de leurs frais de scolarité qui ne sont remboursés que lorsque l'étudiant a atteint un certain niveau de revenu. La Commission européenne a confirmé que le droit de l'UE continue de s'appliquer pleinement au Royaume-Uni jusqu'à ce qu'il ne soit plus membre.

Alors pourquoi les étudiants veulent-ils étudier au Royaume-Uni ? Les sondages effectués par les étudiants sur cette question reviennent avec ces réponses :

  • la qualité du système éducatif britannique
  • de meilleures perspectives professionnelles en vue
  • une amélioration de leur niveau d'anglais

Mais la mobilité étudiante ne se limite pas à ce que les élèves peuvent tirer de leur expérience, mais aussi à ce que le pays peut gagner de ces étudiants. Les étudiants européens font du Royaume-Uni un lieu plus international, multiculturel et accueillant. L'importance de ces jeunes qui viennent au Royaume-Uni ne peut pas être assez soulignée.

Quel que soit l’avenir politique, le British Council continuera de promouvoir la mobilité des étudiants et l'échange éducatif entre le Royaume-Uni et la France et dans toute l'Union européenne.

Biographie de l'auteur

photo de Laura Owen

Laura Owen, British Council

Laura travaille pour le British Council en France. Elle est spécialiste de l'enseignement supérieur au Royaume-Uni. Elle écrit de nombreux blog pour Keep in Touch sur l'enseignement et la musique.

D'autres liens utiles