De Laura McWilliams , Responsable académique, British Council

20 mai 2021 - 15:21

©

Photo by Pineapple Supply Co. on Unsplash

Do I "throw" or "make" a party? The art of collocations

Ce blog est consacré aux « collocations » en anglais et pourquoi il est important de les apprendre pour rendre votre anglais naturel et authentique. 

Que signifient les collocations ? 

Selon le Oxford Dictionary, une collocation est « la juxtaposition habituelle d’un mot particulier avec un autre mot ou des mots avec une fréquence plus grande que le hasard ».

Cela semble compliqué et difficile ! En réalité, les collocations sont des mots qui vont naturellement ensemble en anglais. Le mot « collocation » vient du latin « collocare » qui signifie littéralement « placer ensemble ».

Vous pouvez considérer ces mots comme des aimants, qui collent ensemble tout le temps, ou peut-être comme des mots qui sont meilleurs amis qui aiment se tenir la main ! 

Il y a un très bon exemple qu’un élève m’a dit l’autre jour. Il est arrivé au début du cours, l’air vraiment triste, et il m'a dit « I didn’t make my homework ». 

Qu’est-ce qui ne va pas avec cette phrase ? Eh bien, deux choses ! 

La première chose est qu’en anglais on ne dit pas « make homework », on dit « do homework ».

Ceci est un exemple de collocation, le mot homework (devoirs) attire le mot « do » (faire). Comme des aimants, ils se collent ensemble. La deuxième chose qui ne va pas est que les devoirs sont importants et qu’il aurait dû les faire !

D’où viennent les collocations ? Y a-t-il différents types ? 

Il existe beaucoup d’exemples de collocations en anglais, et il n’y a pas de règles simples pour nous aider à les reconnaître. Il faut donc faire un effort pour les apprendre. 

Vous ne pouvez pas non plus les deviner à partir du français, car ce sont deux langues différentes et donc chaque langue a différents mots « colloqués » ou qui vont ensemble.

Par exemple : in English when you do your homework, you should avoid making mistakes (not doing them!) But if you make a mistake, it’s ok because it shows you were taking a risk (not making one!)  
(En anglais quand vous faites (do) vos devoirs, vous devez éviter de faire (making) des fautes (pas les faire (doing) !).
Toutefois, si vous faites (make) une erreur, ce n’est pas grave car cela montre que vous prenez (taking) des risques (et non pas les faire, (making).)

Ce n’est pas toujours un mot qui colloque avec un autre mot.

Par exemple, en anglais : on peut, have, hold ou throw a party (organiser une fête) ; toutes ces options fonctionnent parfaitement.
En revanche, vous ne pouvez pas make a party.
Nous ne savons pas vraiment pourquoi. Juste, vous ne pouvez pas parce que ce n’est pas ce que les gens disent.

Ce qui décide si des mots vont ensemble c'est la fréquence à laquelle ils sont utilisés de cette manière au fil du temps, jusqu'à ce que cela devienne normal, et que tout le reste sonne faux.

Certaines collocations sont fortes et d’autres plus faibles. "Have a party" (avoir une fête) est une collocation assez faible car il y a beaucoup de mots qui pourraient être rajoutés après "have" et quelques options qui peuvent être rajoutées avant "a party".

Les collocations fortes sont celles avec des mots qui ne vont généralement pas avec beaucoup d’autres mots. Si vous leur donnez une partie d’une forte collocation, les natifs ou les personnes à niveau avancé peuvent généralement prédire l’autre partie assez rapidement ! (Ceci est un challenge amusant à essayer avec vos amis qui parlent vraiment bien anglais).

Si vous dites « round of », il n’y a vraiment que quelques options : "golf", "drinks" ou "applause".

Bien sûr, si vous vous exprimez en anglais et que vous utilisez une collocation incorrecte, ce ne sera normalement pas un gros problème et n'empêchera pas que les gens vous comprennent, mais si vous pouvez le faire correctement, vous aurez l’air beaucoup plus naturel et fluide. 

Comment utiliser des collocations pour améliorer votre anglais?

La plupart des langues ont un très grand nombre de mots. En général, les natifs connaissent entre 15 000 et 20 000 familles de mots dans leur langue maternelle. Ceci étant dit, nous n’utilisons pas tous ces mots si souvent. En anglais, les experts pensent que 90% des discours des natifs sont constitués de seulement 2 000 mots.

La plupart des personnes qui ont un niveau intermédiaire en anglais connaissent 2 000 mots, mais ce qu’ils ne savent pas, ce sont toutes les différentes façons de les mettre ensemble (collocations) et qui permettent aux personnes à niveau avancé d’exprimer un plus grand nombre d’idées et de pensées. 

Au lieu de passer beaucoup de temps et d’énergie en essayant d’apprendre un tas de nouveaux mots que vous n’utiliserez peut-être pas, cela pourrait être utile de consacrer du temps à l’apprentissage de différentes collocations pour les mots que vous connaissez déjà. Cela vous aidera probablement à mieux comprendre l’anglais, et à améliorer votre capacité à vous exprimer.

Par exemple, vous connaissez probablement le mot "catch".
Vous connaissez sûrement la signification littérale et l’expression "catch a ball",
mais savez-vous que vous pouvez utiliser le mot "catch" (attraper, prendre)
en collocations comme "catch a bus" (prendre/attraper le bus), "catch a cold" (attraper un rhume)
ou même "I’m sorry, I didn’t quite catch that – could you repeat what you just said?"
(je suis désolé, je n’ai pas bien compris ça. Pourriez-vous répéter ce que vous venez de dire ?).

Mon meilleur conseil est quand vous lisez ou écoutez l’anglais, faites attention aux nouvelles collocations qui vont avec les mots que vous connaissez déjà. Si vous trouvez un nouveau mot, il est important de remarquer les mots qui l'entourent, et pas seulement le nouveau mot lui-même.

Quand vous l’écrivez sur votre cahier de vocabulaire, notez les collocations et apprenez-les ensemble, de sorte que lorsque vous les utiliserez en parlant ou en écrivant, vous saurez la phrase complète directement. En faisant ça, votre anglais aura l’air vraiment authentique, fluide et avancé.  

P.S : quand vous apprenez un nouveau mot en anglais, n’oubliez pas de demander à votre professeur « qu’est-ce qui peut être colloqué avec ce mot ? ». Il/Elle sera très impressionné(e) si vous le faites !

Biographie de l'auteure

Laura McWilliams

Responsable académique, British Council

Laura est la responsable académique pour les cours d'anglais pour les secondaires au British Council depuis 2017. Elle détient le CELTA, CELTYL, DELTA ainsi que la qualification de l'ELT management et elle forme au TYLEC. Avant de devenir enseignante d'anglais, Laura travaillait dans le domaine du théâtre, elle aime intégrer son amour pour le théâtre et la narration dans nos cours au British Council.

Autres liens utiles