De Colm Boyd

04 avril 2019 - 17:57

Le discours connecté est un moyen efficace pour y arriver, et la musique pop est une excellente ressource pour le mettre en pratique. ©

Parry Sound, Canada, Unsplash.

Colm Boyd, rédacteur de matériel pédagogique et enseignant au British Council, nous explique à quel point l'attention portée au discours connecté dans la musique pop peut aider à améliorer la maîtrise de l'anglais parlé.

Qu’est-ce que le discours connecté ? 

Quand les gens apprennent l’anglais, ils prononcent souvent les mots tels qu’ils les voient écrits :

Where do you live? → /wɛr/ /du/ /ju/ /lɪv/

Un anglophone prononcera cette phrase de manière différente. C’est en grande partie en raison du phénomène de discours connecté : 

Where do you live? → /wɛrʤə’lɪv/

Les deux prononciations sont valables. En matière de prononciation, ce qui est important est de se faire comprendre et non de parler comme un anglophone. On peut aussi concevoir que de nombreuses personnes qui apprennent l’anglais veuillent parler de manière aussi naturelle que possible. Le discours connecté est un moyen efficace pour y arriver, et la musique pop est une excellente ressource pour le mettre en pratique.

Quel est le rapport entre le discours connecté et la pop music ? 

Les chansons pop sont un moyen distrayant de perfectionner votre discours connecté. Parce qu'elles sont répétitives, les chansons offrent une excellente occasion de remarquer les liens entre les mots. Elles vous donnent également la possibilité de pratiquer le discours connecté tout en chantant.

Voici cinq caractéristiques du discours connecté illustrées par des chansons pop.

Elision – disparition des sons

Voici quelques exemples. La syllabe forte, ou syllabe accentuée, est celle qui suit l'apostrophe.

A. He walked down the street (Il marche dans la rue)

Walked down

'walkˈdown'

/wɔkˈdaʊn/

B. We should eat less sugar (On devrait manger moins de sucre)

 less sugar

'leˈsugar'

/lɛˈʃʊgər/

Quand l’élision se produit-elle ? 

Lorsque la fin d'un mot a une consonne semblable au mot suivant, les personnes qui parlent couramment l'anglais ne prononcent généralement pas la première consonne. Les deux consonnes peuvent être exactement les mêmes, comme dans l'exemple A ci-dessus ou simplement similaires, comme dans l'exemple B.

Chansons pop dans lesquelles on peut entendre des élisions

La chanson de Beyoncé Single Ladies de 2008 parle des bienfaits du célibat. Elle dédie sa chanson à 'all the single ladies'.

singe' ladies → /sɪŋgəˈleɪdiz/

La chanson de Katy Perry de 2017 Chained To The Rhythm évoque la prison que représente la vie moderne lorsque 'we’re all chained to the rhythm.' 

'chainto → /ˈʧeɪntə/

Concaténation – liaison des consonnes et des voyelles

Quelques exemples :

A. It’s a big opportunity (C’est une grande chance)

big opportunity

'bigoppor'tunity'

/bɪgɑpərˈtunəti/

B. I woke up at 7.00 (Je me suis révéillé à 7h00)

woke up

'wokˈup'

/woʊˈkʌp/

Quand la concaténation se produit-elle ? 

Lorsqu'un mot se termine par une consonne et que le mot suivant commence par une voyelle, les deux mots se confondent et la consonne se confond avec la voyelle. On peut la remarquer dans les verbes à particule, comme dans l'exemple B.

Chansons pop dans lesquelles on peut entendre des concaténations

Dans sa chanson Shape Of You de 2017, Ed Sheeran dit qu’il est amoureux de la silhouette élancée de sa petite amie et lui dit : 'I’m in love with the shape of you' (Je suis amoureux de ton allure).

shapof →  /ˈʃeɪpəv/

Le succès de Little Mix de 2016, Shout Out To My Ex, est une chanson dans laquelle une femme remercie de manière ironique son ex-petit ami, ‘a shout out to my ex' (une dédicace à mon ex) qui l’a maltraitée mais lui a permis d’apprendre d’importantes leçons de vie.

shou‘dout → /ʃaʊˈdaʊt/

Notez que dans le discours connecté, la lettre 't' se change souvent en un léger 'd' quand elle apparaît entre voyelles.

Intrusion – insertion de sons

Quelques exemples :

A. You go ahead and I’ll follow (Passe devant, je te suis).

go ahead

'gowaˈhead'

/goʊwəˈhɛd/

B. I ate a sandwich (J’ai mangé un sandwich).

I ate

'iˈyate'

/aɪˈjeɪt/

Quand l’intrusion se produit-elle ? 

Lorsqu'un mot se termine par une voyelle et que le mot suivant commence par une autre voyelle, en parlant, les personnes insèrent souvent une consonne légère pour faciliter le déroulement de la phrase.

Comment savoir quelle consonne on doit insérer ? 

Quand le son de la consonne est une continuation naturelle du son de la voyelle précédente. Après un mot se terminant par les sons / oʊ / ou / uː /, nous insérons souvent un son / w / (voir l'exemple A). Après un mot se terminant par / aɪ /, / iː /, ou / /, nous insérons souvent un son / j / (voir l'exemple B).

Chansons pop dans lesquelles on peut entendre des intrusions

Le succès de Franz Ferdinand, en 2004, Take Me Out dans lequel le chanteur rencontre une étrangère au cours d’une soirée et veut sortir avec elle. Il demande à cette personne ‘take me out'. 

me’yout → /miːˈjaʊt/

Vous vous souvenez probablement de la chanson de Michael Jackson de 1995 You Are Not Alone qui parle de la perte de quelqu’un mais qu’il a aimé mais dont il ressent encore la présence. Il dit 'You are not alone, I am here with you'

‘youwə → /ˈjuːwə/

Assimilation - mélange de consonnes qui change le son du mot

Quelques exemples :

A. You live near here, don’t you? (Vous habitez près de chez moi, n’est-ce pas ?)

don’t you'

ˈdonchyou'

/ˈdoʊnʧu/

B. Did you finish the plan? (Avez-vous terminé le plan ?)

did you

'dijou'

/ˈdɪʤu/ 

C. How’s your meal? (Comment est ton repas ?)

how’s your

'howjyour'

/ˈhaʊʒjʊər/

Quand l’assimilation se produit-elle ?

En raison du discours connecté, de nombreux mots commençant par la lettre ‘y’ (ou simplement par le son / j /) peuvent prêter à confusion pour ceux qui apprennent l’anglais. En effet, le son initial du mot se combine souvent avec le son final de la consonne du mot précédent, créant ainsi un son de consonne entièrement nouveau.

Comme dans les exemples ci-dessus, le nouveau son dépend de la combinaison :

t + y = ch

d + y = 'hard' j

'hard' s + y = 'soft' j

Chansons pop dans lesquelles on peut entendre des assimilations

Dans sa chanson de 2001, Can’t Get You Out of My Head, Kylie Minogue pense constamment à quelqu’un et lui dit : 'I just can’t get you out of my head' (Je ne peux pas t’oublier).

‘gechou out’ → /ˈgɛʧuː/

Dans sa chanson de 1980 Could You Be Loved?, Bob Marley se demande si les gens peuvent apprendre à aimer et à être aimé de manière désintéressée. Il demande : 'Could you be loved and be loved ?'.

‘coujou’ → /ˈkʊʤuː/

Le schwa – des mot brefs qui se prononcent à peine

Quelques exemples :

A. He’s visiting from France (Il vient de France).

from

frəm

B. I’m going to visit my aunt (Je vais voir ma tante).

going to

ˈgənə 

C. You should have studied more (Tu aurais dû étudier davantage).

have

əv

Quand le schwa se produit-il ?

Le schwa joue un rôle important dans le discours connecté. C'est une voyelle très courte, qui se situe entre un 'a' et un 'e'

Dans certains mots individuels, il se trouve dans des syllabes qui ne sont pas accentuées. Par exemple, dans le mot ‘amazing’ l’accent est mis sur la deuxième syllabe. Dans la première syllabe, la lettre 'a' devient très courte

əˈmazing  → /əˈmeɪzɪŋ/

Dans le discours connecté, le schwa devient l'unique voyelle de nombreux mots plus courts. Ces mots peuvent être des prépositions from, to, of (depuis, vers, de), des verbes auxiliaires have, are (ont, sont) ou des pronoms it, us (lui, nous). Ces mots brefs ne contiennent pas beaucoup d’informations et sont donc difficiles à entendre dans le discours connecté.

Chansons pop dans lesquelles on peut entendre le schwa

In 1987, Roxette a sorti la chanson It Must Have Been Love. La chanteuse se souvient de sa vie avec son ex and comprend à présent que leur relation 'must have been love' (devait être de l’amour).

mustə’been → /mʌstəˈbɪn/

Set Fire To The Rain a été un immense succès d’Adele en 2011. Elle chante les contradictions d'une relation passée en disant que lorsqu'elle était avec son ex, elle "set fire to the rain, watched it pour… (mettait le feu à la pluie, la regardait tomber…).

təthə’rain → /təðəˈreɪn/

La prochaine fois que vous allumerez la radio, veillez à entendre les mots qui sont reliés les uns aux autres. Bientôt, vous pourrez peut-être converser plus rapidement qu'Eminem, évoquer une tempête comme Adele ou même vous préparer à une restitution parfaite de Mariah.

Autres articles intéressants