De Laura McWilliams , Responsable académique, British Council

05 septembre 2022 - 10:43

image d'une lettre écrite - blog sur l'écriture epistolaire
©

Debby Hudson on Unsplash

Lorsque j'ai quitté ma patrie pour enseigner à l'étranger, j'étais reconnaissante que la technologie moderne me permette de rester en contact avec ma famille et mes amis au quotidien. J'essaie d'imaginer comment cela devait être pour ceux qui attendaient des mois pour qu'une lettre arrive par bateau, par train - ou même par chameau ?
 
Je suis cependant nostalgique de l'époque où l'on recevait de "vraies" lettres manuscrites. Avoir la curiosité d'une enveloppe mystérieuse, avoir le cœur qui bat la chamade en voyant l'écriture d'un être cher sur une enveloppe, ce ne sont pas des sensations que l'on retrouve dans les e-mails !
 
La Journée internationale de la correspondance, célébrée le 1er septembre, a été créée pour nous encourager à faire une pause avec la technologie moderne et se remettre à écrire des lettres sur papier. Hélas, je ne peux pas écrire à chacun d'entre vous une lettre individuelle. À la place, je vous propose des recommandations de romans épistolaires. Ainsi, vous aurez BEAUCOUP de lettres à lire !
 
Si vous ne connaissez pas les romans épistolaires, sachez qu'il s'agit d'histoires racontées sous la forme de lettres et d'entrées de journaux intimes (les romans plus modernes peuvent également inclure des entrées de blogs et des courriels). Cette forme de roman existe depuis le 17e siècle. Personnellement, j'aime ce style de littérature parce que l'on s'imprègne vraiment de l'esprit des différents personnages. Vous les entendez parler très directement, sans passer par la voix d'un narrateur omniscient. C'est comme si l'on jetait un coup d'œil dans leur correspondance privée, et c'est parfois presque un peu voyeuriste - mais on n'a pas à se sentir coupable.
 
Bien sûr, les lecteurs français connaissent tous le classique Les Liaisons Dangereuses, qui est un exemple fabuleux du genre (je suis tombée amoureuse de ce livre lorsque je l'étudiais à l'université). Les lecteurs anglophones connaissent certainement Dracula de Bram Stoker, qui utilise tout, des extraits de journal aux journaux de bord en passant par les coupures de journaux, pour créer un récit fascinant et obsédant. J'aimerais partager avec vous quatre autres exemples différents de romans épistolaires qui vous sont peut-être moins familiers. J'espère que vous aurez envie d'en lire un ou deux !
 

1. L'historienne : Un roman d'Elizabeth Kostova (The Historian)

A lire, si ...vous aimez Dracula !
  ...vous aimez avoir des frissons dans le dos
  ...vous êtes un.e geek d'histoire comme moi.

L'historienne, une histoire à suspense magnifiquement écrite, est, à bien des égards, une relecture intelligente du mythe de Dracula avec des liens avec le monde contemporain. Une jeune fille découvre un livre mystérieux qui ne contient rien d'autre que l'image sinistre d'un dragon.

À mi-chemin de lui raconter son histoire de chasseur de vampires, son père disparaît. Elle se lance dans une quête pour le retrouver qui nous fait traverser les siècles et passer par les monastères et les bibliothèques d'Europe. Le New Yorker a qualifié ce livre d’ « histoire dans une lettre dans un flash-back », mais l'intrigue vous saisira et ne vous lâchera plus ! 

2.  Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann et Annie Barrows (The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society)

 A lire, si  ...vous avez besoin de chaleur et d'humour
  ...vous aimez les livres sur les livres et l'écriture
  ...vous êtes une poire pour les histoires d'amour et les fins heureuses !
En 1946, le monde se remet à peine des horreurs de la Seconde Guerre mondiale et l'auteur Juliet Ashton tente d'abandonner son nom de plume et de trouver un nouveau style d'écriture, malgré l'opposition de son éditeur. Elle reçoit alors une lettre de Dawsey Adams, un parfait inconnu qui vit sur l'île de Guernesey.
 

Ils commencent à correspondre, et Juliet apprend que Dawsey fait partie de la « Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society », qui a été créée pour permettre aux habitants de Guernesey de briser le couvre-feu pendant la guerre. Juliet est immédiatement intriguée et inspirée : c'est son prochain sujet d'écriture ! Elle commence à correspondre non seulement avec Dawsey, mais aussi avec d'autres membres de la société, et finit par se rendre elle-même à Guernesey. Quant à ce qu'elle y trouve, je ne veux pas vous "spoiler"…

Ce livre est un trésor de personnages charmants, excentriques et délicieux, et la littérature et les livres sont au cœur de l'histoire. Si l'anglais est un peu difficile, pourquoi ne pas essayer de regarder la version cinématographique pour vous aider ?

3. Griffin et Sabine : Une correspondance extraordinaire de Nick Bantock (An Extraordinary Correspondence)

 A lire, si  ...vous voulez un festin visuel.
  ...vous aimez un mystère un peu surréaliste.
  ...vous aimez les trilogies.

Cette histoire est racontée à travers une série de lettres et de cartes postales illustrées qui peuvent en fait être retirées du livre : cela renforce vraiment la sensation interdite (mais secrètement délicieuse) de lire le courrier de quelqu'un d'autre.

Le premier personnage, Griffin, est un artiste qui fabrique des cartes postales pour gagner sa vie. Il reçoit soudain une carte postale mystérieuse d'une femme à l'autre bout du monde qu'il n'a jamais rencontré, Sabine. Il s'avère qu'elle est également artiste et qu'elle fabrique des timbres-poste.

Alors qu'ils commencent à correspondre, Griffin réalise à quel point il était triste et seul, et commence à tomber amoureux de Sabine. Les deux personnages ont le sentiment d'être des âmes sœurs, mystérieusement liées par le destin - mais est-ce bien le cas ? Ne vous attendez pas à une fin heureuse et facile !

Ce livre est le premier d'une trilogie et vous pourrez lire la suite de l'histoire d'amour compliquée de Sabine et Griffin dans les deux livres suivants, tout aussi époustouflants visuellement.

4. Ella Minnow Pea : Un roman en forme de lettre de Mark Dunn (A Novel in Letters)

 A lire, si  ...vous vous qualifieriez de logomane !
  ...vous aimez l'humour excentrique et créatif.
  ...vous aimez un personnage principal féminin fort
Ce n'est rien de moins qu'un chef-d'œuvre linguistique, qui joue avec la forme épistolaire et montre la maîtrise totale de la langue et l'extrême créativité de l'auteur.
 
S'inspirant du célèbre pangramme anglais (une phrase contenant toutes les lettres de l'alphabet), "Le renard brun et rapide saute par-dessus le chien paresseux", Dunn a créé l'île fictive de Nollop, où vit la titulaire Ella Minnow Pea.
 
Ella vivait heureuse sur Nollop jusqu'à ce que le conseil de l'île devienne fou et commence lentement à interdire certaines lettres de l'alphabet qui tombent d'une statue commémorative de Nevin Nollop, censé être l'auteur du pangramme. Au fur et à mesure que les lettres tombent de la statue et sont interdites par le conseil, elles doivent bien sûr aussi disparaître des lettres qui composent le roman...
 
Ella se retrouve alors à agir pour sauver ses amis, sa famille et ses concitoyens du totalitarisme envahissant du conseil municipal, dans une histoire hilarante, mais pleine d'émotion sur la lutte pour la liberté d'expression.
 
J'espère que l'un de ces titres vous a suffisamment intrigué pour que vous vous rendiez en librairie ou à la bibliothèque. Sinon, vous pouvez toujours consulter cette liste pour obtenir d'autres recommandations ! Bonne lecture !

Laura McWilliams

Responsable académique, British Council

Laura a été la responsable académique des cours d'anglais pour les secondaires au British Council France de 2017 à 2022. Elle gère aujourd'hui l'ensemble des programmes pour les enfants pour le British Council à travers l'Égypte, le Soudan et la Jordanie - mais son amour permanent pour la France fait qu'elle revient toujours bloguer pour nous !

Elle détient le  CELTA, du CELTYL, du DELTA ainsi que de la qualification de l'ELT management, et elle forme au TYLEC et DELTA.