De Laura McWilliams , Responsable académique, British Council

02 février 2022 - 17:42

apprendre l'anglais à travers la radio
©

Eric Nopanen from Unsplash

Connaissez-vous la chanson à laquelle mon titre fait référence ?

Si oui, veuillez m'excuser de vous donner ce qu'on appelle en anglais un "earworm" ! (un "ver d'oreille" ; un thème musical ou une mélodie dont le souvenir est mentalement persistant, répétitif et difficile à réprimer)

De nos jours, lorsque nous parlons d'apprendre l'anglais, nous recommandons souvent de regarder des films ou des séries, et vous pouvez facilement trouver de nombreux blogs avec des conseils pour cela, ou des listes de ressources vidéo utiles aussi.

Les enseignants recommandent fréquemment les vidéos parce qu'elles sont amusantes et "tape-à-l'œil", et les élèves s'y intéressent, car il y a des séquences d'action intenses, ou une belle vedette (mon préféré du moment est Sebastian Stan !), ou des effets spéciaux étonnants ! 

Cependant, il peut y avoir des revers de la médaille. D'un côté, vous disposez du langage corporel et de nombreux indices visuels pour renforcer ou clarifier le sens, ce qui peut être utile (mais peut aussi rendre les choses un peu trop faciles !). D'autre part, les vidéos ne nous préparent pas à des situations, telles que les appels téléphoniques ou d'autres situations où nous ne pouvons pas voir facilement notre interlocuteur -  comme dans les réunions en ligne ou les webinaires où l'orateur se trouve dans une petite boîte dans le coin de l'écran !

J'aimerais donc proposer ce que l'on pourrait considérer comme une idée "old-school" (du bon vieux temps) - au lieu de la vidéo : la radio ! C'est d'autant plus approprié de le suggérer maintenant que ce mois-ci, le dimanche 13 février, c'est la World Radio Day (la journée mondiale de la radio).

La radio présente de nombreux avantages, comme le fait qu'elle permet d'exploiter le "temps mort". Si vous regardez une vidéo, c'est tout ce que vous pouvez faire : vous devez vous concentrer sur la vidéo. Avec la radio, vous pouvez combiner l'écoute avec d'autres activités comme la vaisselle, le repassage ou le jogging et maximiser votre efficacité.

En outre, comme la radio n'est généralement pas scénarisée, vous entendrez un anglais plus naturel, avec des expressions « filler » (c’est-à-dire « Yeah, well, umm, err, actually » etc.) que vous pouvez vous appropriez vous-même !

La radio est une excellente ressource pour vous aider à améliorer vos compétences d'écoute, votre vocabulaire et vos tournures, mais cela peut aussi être un défi, alors voici mes cinq meilleurs conseils pour vous aider : 

1. Pensez à la radio musicale par rapport à la radio parlée

Écouter de la musique est amusant, et c'est un bon moyen d'améliorer son anglais. Si vous aimez la musique moderne, le British Council a même sa propre station de radio, Selector Radio

Cependant, si vous essayez d'améliorer votre anglais pour une communication réelle avec des collègues ou des amis, alors la radio parlée peut être un meilleur choix pour vous. Vous y entendrez des exemples d'intonation plus authentiques et une utilisation de la langue plus naturelle. 

2. Adaptez votre station à vos centres d'intérêt

Vous pouvez trouver une émission de radio axée sur n'importe quel sujet qui vous intéresse ou sur lequel vous souhaitez vous informer. Les amateurs de sport devraient consulter le réseau sportif populaire ESPN.

La BBC propose des programmes sur des sujets aussi divers que l'agricultureles finances personnelles et les critiques de films. En écoutant du contenu sur des sujets en rapport avec votre vie et votre carrière, vous avez plus de chances non seulement d'acquérir du vocabulaire et des expressions anglaises que vous pourrez réutiliser, mais aussi de vous tenir au courant des avancées dans votre domaine, quel qu'il soit. Il existe même un programme appelé Teacher Talk Radio que j'écoute beaucoup moi-même !

3. Essayez une station conçue spécialement pour les apprenants de l'anglais

Écouter une radio authentique peut être difficile pour les apprenants qui débutent. Si vous n'êtes pas prêt à suivre un programme radio à pleine vitesse avec le large éventail de vocabulaire que l'on trouve dans les émissions destinées aux utilisateurs de l'anglais de niveau 1, vous pouvez également consulter certaines stations qui proposent des versions plus faciles conçues pour les apprenants. Par exemple, VOA (Voice of America) propose un large choix de programmes conçus pour les apprenants, et vous pouvez même choisir le niveau de difficulté ! La BBC propose par ailleurs quelque chose de similaire - explorez 6 Minute English ou le Learning English News Review, entre autres émissions.

4. Activez vos schémas !

Activer vos schémas, c'est la façon ‘intello’ des professeurs de dire qu'il faut préparer votre cerveau à ce que vous allez écouter. Cela signifie réfléchir un peu au sujet, faire un brainstorming sur le vocabulaire que vous pensez entendre, revoir ce que vous savez déjà, etc. Il est important de le faire avant d'écouter, car lorsque vous écoutez, vous pouvez faire le lien entre ce que vous entendez et vos connaissances existantes, ce qui renforce votre mémoire. La plupart des émissions vous informent à l'avance des sujets prévus ou des invités à interviewer si vous consultez leur site Web. Vous pouvez donc facilement vous préparer en lisant ce qu'ils ont à dire, ou même en trouvant un article intéressant sur le sujet et en le lisant également à l'avance !

5. Utilisez les ressources d'accompagnement

Puisque je viens de mentionner les sites Web, il convient de préciser qu'ils proposent souvent du matériel supplémentaire, comme des enregistrements des émissions ou des segments de celles-ci. Vous pouvez les utiliser pour revenir en arrière et réécouter pour vous assurer que vous avez tout compris, ou si vous avez entendu un vocabulaire utile et que vous n'avez pas pu le noter sur le moment. Parfois, ils partagent même des transcriptions (le texte écrit de l'émission) que vous pouvez utiliser de façons différentes.

J'espère que ces conseils vous encourageront à essayer d'écouter un peu plus la radio en anglais, au lieu de vous contenter de regarder des séries et des films sur Netflix ! Cela peut être un outil vraiment puissant.

Comme l'a dit un jour le célèbre DJ et présentateur de télévision Terry Wogan, "Television contracts the imagination and radio expands it." (La télévision contracte l'imagination et la radio l'élargit.) Je dirais que c'est une assez bonne raison pour l'essayer ; n’est-ce pas ? 

Laura McWilliams

Responsable académique, British Council

Laura est la responsable académique pour les cours d'anglais pour les secondaires au British Council depuis 2017. Elle détient le CELTA, CELTYL, DELTA ainsi que la qualification de l'ELT management et elle forme au TYLEC. Avant de devenir enseignante d'anglais, Laura travaillait dans le domaine du théâtre, elle aime intégrer son amour pour le théâtre et la narration dans nos cours au British Council.

Autres articles