De Maud Lallemand

20 avril 2016 - 19:28

Ceci est une pomme qui a participé à une Fête de la Science ! Exemple d’objet de communication scientifique. 

Le savoir scientifique est en constante évolution. La communication scientifique offre un moyen de maintenir sa culture scientifique à jour. Vous vous demandez comment vous lancer ? Maud Lallemand, lauréate du concours FameLab 2015 France, vous propose quelques pistes.

Les sciences ne sont pas comme Minerve, qui sortit tout armée du cerveau de Jupiter ; elles sont filles du temps, et se forment insensiblement, d’abord par la collection des méthodes indiquées par l’expérience, et plus tard par la découverte des principes qui se déduisent de la combinaison de ces méthodes. 
Brillat-Savarin
(1755-1826),
Physiologie du goût.

 

Le savoir scientifique est en constante évolution. Quand on établit un nouveau principe, on y confronte les conclusions d’expériences passées. Ces conclusions peuvent être confirmées, mais elles peuvent aussi être infirmées. 

Aussi le savoir appris un jour à l’école ou lors d’études scientifiques devient, les années passant, insuffisant pour comprendre et avoir un regard critique sur les innovations qui viennent enrichir notre quotidien (réseaux sociaux, smartphones, appareils biométriques connectés...).

La communication scientifique a un rôle important à jouer : en offrant des moyens de maintenir sa culture scientifique à jour. La communication scientifique peut aussi stimuler l’émergence de passions et vocations, et aider à l’assimilation des enseignements scientifiques. 

Mais par où passe la communication scientifique ?

 

 

 

 

De la communication scientifique pour tous les goûts

La communication scientifique contribue à l’accessibilité des savoirs. Les canaux de la communication et de la vulgarisation scientifiques sont multiples. Et il y en a certainement d’autres à inventer. Complétant les livres, journaux et l’audio visuel classiques, on trouve désormais des médias scientifiques spécialisés :

  • Médias et organismes spécialisés dans la communication et la vulgarisation scientifique diffusent avec rigueur des savoirs et la connaissance des méthodes scientifiques, sous des formes attrayantes et adaptée à leur public. (par exemple : Universcience.tv). Les productions conjointes de médiateurs, scientifique, et artistes peuvent être savoureuses, même pour les spécialistes ! (par exemple, l’émission « On n’est pas que des cobayes »)
  • Les spectacles de médiation scientifique déclinent la médiation scientifique dans des styles très variés.
  • Des blogs scientifiques et des chaînes de vidéo scientifique on vu le jour sur internet (par exemple, Le Sense of wonder! ).
  • Il y a aussi des événements, en direct, avec des scientifiques dedans !  La rencontre en direct permet au public de découvrir un scientifique et son rôle, et surtout de lui poser ses propres questions. Le scientifique y a l’occasion de partager, et de parfois se laisser surprendre par des questions ou remarques originales du public.

Conclusion

La communication scientifique est importante. De plus en plus de scientifiques, vulgarisateurs et journalistes scientifiques y contribuent. Si des figures, comme Axel Khan, Stephen Hawkins, ou Michel Chevalet ont ouvert la voie depuis longtemps, la nouveauté, c’est que les plus jeunes ont voie au chapitre. Et ils le font brillamment !

Cela insuffle une variété des styles et donne accès à beaucoup de contenus scientifiques tout frais. A vous de jouer maintenant ! De quelle communication scientifique choisirez vous de régaler votre culture scientifique ?  Mangeons, bougeons et cultivons nous !

Pour ceux qui seraient tentés, voici des pistes pour dénicher de telles occasions de rencontre autour de chez soi :

  • Assister à un concours de communication en 3 minutes en public comme MT180 ou FameLab (exemple en video).
  • Visiter un village des sciences lors de la Fête de la science (l’occasion de découvrir des métiers et scientifiques locaux).
  • Suivre @EndirectduLabo : un compte Twitter qui ouvre chaque semaine une fenêtre sur un acteur de la science et son vécu quotidien.
  • Participer à un café, bar, pint...des sciences (www.bardessciences.net/).
  • Suivre des journalistes scientifiques et techniques sur Twitter et dans la vraie vie. Comme par exemple, @NadegeJoly, qui crée du lien entre le vivier scientifique de la région de Lille et ses habitants.

Biographie de l'auteur

photo de Maud Lallemand

Maud Lallemand

Maud Lallemand est ingénieur agro-alimentaire. Elle travaille en R&D dans le domaine des crèmes glacées. De nature curieuse et passionnée, Maud adore apprendre et travailler en équipes multidisciplinaires. Son engagement dans la fête de la science et la participation à Famelab lui ont donné l’occasion d’explorer de nouveaux canaux de communication scientifique.

D'autres articles intéressants